Bazar

Razab

Bien le bonjour et bienvenue dans mon Bazar !

Je suis Razab et j’aime dénicher des trésors.

Alors venez me rendre visite de temps en temps pour découvrir mes dernières trouvailles !

 


Mon trésor de novembre 2018 : Cinq nuances de vies.


Faë
© 2018 Faë Storm            Tous droits réservés

 

Cinq nuances de vies se présente sous la forme d’un recueil de nouvelles fantastiques, écrites par l’auteure franco-libanaise Faë Storm.

 

« Cinq vies touchées par l’inattendu…
Cinq personnages qui empruntent un chemin magique,
Un recueil de nouvelles fantastiques à découvrir pour un moment de rêve. »

 

Razab : Cinq nuances de vies parle beaucoup de la mort… et de la vie qui continue au-delà… Peux-tu nous en dire plus sur son propos ?

Faë : Cinq nuances de vies traite principalement de différentes expériences de vies, mais si la «mort» revient souvent dans mon recueil, cela est dû aussi à ma propre expérience. Le fait que j’ai «perdu» ma famille assez tôt a fait que j’ai commencé à me poser des questions existentielles très tôt aussi. D’après moi, la vie et la mort sont intimement liées. Mais je dis souvent : départ ou transition.

Razab : Pourquoi avoir écrit plusieurs nouvelles sur ce sujet ?

Faë : Au départ, la « mort» n’était pas le sujet principal que je voulais aborder dans mon recueil, mais les différentes nouvelles se sont présentées à moi de cette façon. À l’exception de : nuance d’amertume, qui était déjà écrite, il y a fort longtemps (vers 2001), et que j’ai retravaillée avant la publication. Cette nouvelle est née quand je faisais des recherches sur les procès de sorcellerie et sur l’inquisition.

Razab : À la lecture du titre, on pense tout de suite à 50 nuances de Grey...

Faë : En effet, mais l’érotisme n’est pas mon fort, même si certains de mes textes sont empreints de sensualité.(D’après ce que l’on m’a dit! :D)en fait, le titre résume bien cinq visions de différentes existences.

Razab : Nuance de servitude se déroule dans le futur. La science-fiction est un genre un peu plus éloigné de ton univers habituel composé de fantasy et de merveilleux… D’ailleurs, pourquoi avoir choisi le fantastique pour développer ton univers d’auteure ?

Faë : C’est juste. Nuance de servitude est un thème de science-fiction un peu éloigné de ce que j’ai l’habitude d’écrire. Cependant,la toute première nouvelle que j’ai écrite quand j’avais 16-17 ans était une nouvelle de 80 pages principalement axée sur le contemporain et la science-fiction. Pourquoi avoir choisi le fantastique? Tout simplement parce que c’est mon thème préféré avec la fantasy, et que j’adore écrire ce genre de littérature. Il y a des auteurs qui aiment l’histoire, le contemporain,les romans classiques, pour moi c’est le fantastique ! J’ai une vision assez particulière, qui ne peut que s’exprimer dans le fantastique.

Razab : Malgré la nuance, les personnages semblent prisonniers de leur destin, mais un être spirituel ou une petite voix intervient toujours pour les avertir d’un danger. Tes personnages ont-ils vraiment le choix de suivre un autre chemin ?

Faë : C’est une très bonne question 😀 je pense que mes personnages ont toujours le choix de suivre un autre chemin. Seulement dans ce recueil, ils ont emprunté la voie que j’ai aperçue. Une chose est certaine : les personnages ont leurs propres vies, et dans un roman, ils choisissent souvent un chemin inhabituel (comme dans le quatrième livre de Renaissance… [NDR : Une série fantasy de l’auteure]). Je ne suis que le témoin, le scribe qui retranscrit les évènements se déroulant sur l’écran de ma vision intérieure.

Razab : Dans Nuance musicale, le corbeau n’est pas un oiseau de mauvais augure comme on a tendance à le percevoir. Peux-tu nous en dire plus sur le choix de cet animal dans ton histoire?

Faë : Le corbeau est synonyme de magie, et il est relié à la tradition druidique, celte et nordique. C’est un animal qui me fascine. Et parce que j’aime les légendes nordiques et celtes. De plus, j’ai toujours eu un faible pour les mal-aimés. J’ai toujours voulu comprendre pourquoi les hommes ont tendance à rejeter par simple peur des apparences un être, animal ou humain, qui est différent. Souvent, les monstres ne sont pas ces êtres que l’on juge effrayants ou hideux, mais ils se cachent dans certains êtres que l’on dit lumineux. Ne jamais se fier aux apparences. Là est la devise de Saint Saint-Exupéry: «on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux». Le corbeau dans Nuance Musicale est lié à la magie du moment que vit le personnage de Quentin. Enfin, les corbeaux sont les compagnons du Dieu Odin, et des anciennes traditions que j’affectionne beaucoup.

Razab : On retrouve souvent la présence de la couleur dans tes titres et univers (Les Terres Bleues, La Porte Bleue, Black Rose et « nuances » ici)…

Faë : Simplement parce que sans couleurs, la vie serait bien triste. La couleur c’est la vie, les vibrations de la vie. Mes univers sont empreints de couleurs parce qu’ils sont vivants. 😀

Razab : Où peut-on lire 5 nuances de vie? Quels sont tes projets après ce recueil de nouvelles ?

Faë : Mes livres sont principalement disponibles sur Amazon. Et pour certains titres sur Kobo. En ce qui concerne mes projets : je n’en parle pas en avance. Tout ce que je peux dire c’est qu’il y aura bien une suite de Renaissance, car mes personnages m’appellent. Mais ce n’est pas tout, et je préfère réserver des surprises à mes lecteurs ! 😉

« Cinq nuances de vies » sur Amazon

Tous les livres de Faë sur Amazon

Site officiel de Faë

Suivre Faë sur Facebook

Suivre Faë sur Twitter

Dessin et peinture digitale de Faë


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s